mercredi 10 février 2010

Guy de Maupassant à Chatel-Guyon

Mont-Oriol roman de Maupassant
Bien que de nature robuste Guy de Maupassant, souffre de graves troubles de santé. Il a contracté la syphilis depuis quelques années déjà et pour se soigner il fréquente les stations thermales. Il fait un premier séjour à Chatel-Guyon à l’Hôtel des Princes (Spendid Hôtel) au début août 1883, une lettre qu'il écrit à la comtesse Potocka confirme cette date. La ville est alors en pleine effervescence : construction de villas opulentes, d’Hôtels de très grand standing ou se croisent maharadjahs, émirs, Princes..... Guy de Maupassant est très intrigué par tout ce luxe, il observe les médecins, étudie les moeurs des autres curistes. On lui prête une relation avec une donneuse d’eau, simple employée d'un établissement thermal qui pourrait être la mère de ses trois enfants. Mais les dates ne concordent pas : en effet le 27 février 1883 naît à Paris : Honoré Lucien Litzelmann. Il est déclaré de " père inconnu " et de Joséphine Litzelmann (1855-1920), une petite modiste. C'est le premier enfant de Guy de Maupassant, puis deux filles suivront : Lucienne née en 1884, et Marguerite en 1887. Bien qu'il ne reconnaisse jamais ses enfants, il subvient à leurs besoins et à ceux de Joséphine qui meurt en 1920.

En août 1885, Maupassant fait une nouvelle une cure à Chatelguyon. Ce séjour lui inspira une nouvelle "Mes vingt-cinq jours". Le 17 août, il écrit "Je viens de faire d’admirables excursions en Auvergne, c’est vraiment un pays superbe et d’une impression bien particulière, que je vais essayer dans le roman que je commence." (il s’agit du futur roman "Mont-Oriol"). En 1886 troisième séjour à Chatel-Guyon. Enfin en 1887 Il publie son troisième roman "Mont-Oriol" . Dans ce roman, sous le couvert d’une intrigue sentimentale, Maupassant fait une description détaillée et quelque peu satyrique de l’ambiance qui régnait à Chatel-Guyon à cette époque qui marque la fin de la dépression économique et le début de la "Belle Époque".

autographe signé de Mallarmé
Envoi autographe signé de Stéphane Mallarmé : Au docteur A. Baraduc très sympathiquement et par une main amie. Le docteur Alexis Baraduc (1844-1902), inspecteur des eaux minérales, avait fondé en 1878 la station thermale de Chatel-Guyon. Ami de la famille Maupassant, il avait été présenté à Mallarmé par son fidèle admirateur Guy de Maupassant ; il inspira d'ailleurs ce dernier pour le personnage du Docteur Latonne, dans Mont-Oriol : "droit, mince, correct, sans âge, vêtu d'un veston élégant, (...) sans barbe ni moustache... Il a l'air d'un acteur". Maupassant avait en effet écrit ce roman alors qu'il logeait à Chatel-Guyon chez le docteur Baraduc (1883).

Aucun commentaire :