samedi 17 juillet 2010

Châtel-guyon - la vallée de sans souci


 la vallée de sans souci

Dominée au nord par le château de Chazeron, la vallée de Sans-Souci ouvre une profonde entaille dans le socle à l'orée de la plaine de la Limagne. Son nom garde le souvenir d'une belle histoire. Vers 1880, un instituteur retraité se fit ermite en ce lieu et y bâtit une maisonnette, dont on peut voir encore aujourd'hui quelques ruines. A tous ceux qu'il croisait celui que l'on surnommait Georgy disait qu'il vivait tranquille et "sans souci", si bien que l'expression finit à s'attacher à ces gorges paisibles, si appréciées de Guy de Maupassant lors de ces cures à Châtel-Guyon. La vallée est drainée par le Sardon qui porte en cette partie de son cours le nom de ruisseau de Romeuf, en référence à un ancien village situé à l'amont. Vers 1910, l'ouverture de la voie de chemin de fer Riom-Châtel-Guyon justifia le captage partiel du Sardon, pour en eau la gare de Châtel-Guyon et les locomotives à vapeur qui y stationnaient. Une prise d'eau fut alors aménagée sur le ruisseau, et un réservoir fut construit, qui alimentait les installations ferroviaires par une conduite d'eau souterraine. La fraîcheur du lieu permit aussi l'installation d'une usine à glaçons pour les grands hôtels de la station thermale. On parle aussi d'une source d'eau minérale aujourd'hui disparue sous la végétation, que les curistes venait boire pour se soigner. La vallée essentiellement composée d'une forêt de feuillus est classée en Zones Naturelles d'Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF) de type 1.

Plan accès vallée de sans souci

Aucun commentaire :